Après trois années compliquées et faibles en quantité, l'année 2015 démarre bien.

Une jolie sortie de fleurs, puis une belle floraison en début juin, et un climat sec qui nous protège du mildiou si présent les années précédentes.

Adrien, notre fils, qui nous a rejoint l'année dernière, apporte sa jeunesse pour l'entretien des vignes.  Il est  important cette année que l'herbe ne  concurrence la vigne en cette période de sécheresse.

 

 
Clos des Jasnières                       Fleur de Chenin   10/06/2015   cep de Chenin

Nous espérions faire une mise en bouteilles de certaines cuvées 2014 en juin pour permettre de répondre à votre demande. Mais l'évolution des vins ne nous l'a pas permis. La mise sera pour le mois de Septembre...

 

Quelques nouvelles des vendanges 2014..

2012 : Une année à oublier....

 

Toutes les années ne se ressemblent pas. (Heureusement!)

Après la très particulière année 2010, la très prometteuse année 2011, nous avons du subir l'année 2012 :
Gel en Février, pluie en Mai, Juin lors de la floraison, Grêle début Juin sur lune grande partie Ouest du vignoble.

Les conséquences ont été multiples : floraison étalée et très difficile, millerandage, vignes stressées par la grêle et installation d'un mildiou tenace sur les jeunes grappes dans le vignoble.

 

Un sacré départ!

Mais ce n'est pas tout : un été avec des épidodes pluvieux réguliers obligeant les traitements à répetition,  pour sauver les quelques grappes restantes mais surtout pour sauver un maximum de feuillages pour l'énergie pour l'année suivante.

 Début Octobre, les quelques grappes commençaient à murir , ce qui nous faisait espérer une petite, même très petite vendange mais de belle qualité.

 Et, de retour la pluie,
Dès le 10 Octobre, nous avons commencé à vendanger les pineaux d'Aunis, qui commençaient dans les plus jeunes vignes à se fendre sous la pression de l'eau.
La réaction rapide était nécessaire pour éviter la pourriture grise et avoir une vendange saine.
Ensuite entre deux averses, nous avons engrangé les chenins.

 

Bilan : Heureusement que nous avons le millésime 2011 en quantité et en qualité et croisons les doigts pour 2013!!!

 

Pour lire ou relire les millésimes 2011,2010,2009

 


 


  2011 : Etonnant millésime !

Avril, Mai : un printemps caniculaire.

Cette chaleur estivale a accéléré toutes les étapes de la nature et pour nous, de la vigne :   débourrement précoce, premières feuilles et une floraison vers le 20 Mai au lieu de la mi-juin habituellement.

Mais l'été, lui, n'était pas au rendez-vous : humidité, chaleur, froid jusqu'aux pluies orageuses importantes le 3 Septembre, jour de la rando-vigne qui restera mémorable pour les participants !

 

Malgré cette période, nous avons commencé nos vendanges le 15 Septembre ( au moins trois semaines d'avance) pour plus de deux semaines sans interruption : tout d'abord , des tris sur les vignes les plus fragilisées, puis les Pineau d'Aunis pour terminer sur le Chenin.

La récolte a été très belle, en qualité comme en quantité.

 

Au domaine, nous avons travaillé afin d'obtenir essentiellement sur ce millésime des vins de Jasnières et de Coteaux du Loir secs avec un potentiel autour de 13, 13,5 degrés potentiel.

 

Les moûts fermentent doucement dans les barriques de 400 litres dans la cave de tuffeau.

Les rouges, après une macération de quatre à cinq semaines, vont commencer leur fermentation malo-lactique au chai.

 

L'année 2010 était déjà une année très particulière avec son lot de surprises.

Les vins ont évolué très doucement dans la nouvelle cave. Les Jasnières secs 2010, qui ont enfin terminé leur fermentation, seront mis en bouteille fin Novembre.

Par contre, les demi-secs et les moelleux, très abondants sur ce millésime, ne seront prêts que début 2012.

Le Coteaux du Loir Garance 2010, pur Pineau d'Aunis en élevage cuve est disponible à la vente depuis Juin 2011.

 

 

 

Le Millésime 2010 : Une année très particulière !

Depuis Avril, aucune précipitation importante, une chaleur très modérée et très douce, nous ont permis de conduire nos vignes sans stress, avec peu de traitements, vers une belle maturité début octobre. Une semaine d'avance sur le millésime déjà exceptionnel 2009!

 

 

 

Mais le 4 octobre, date du début du ban des vendanges pour le chenin, débute une pluie drue, continue pendant 3 jours.

Quatre jours d'attente pour les vendangeurs, puis c'est le branle-bas de combat dans les vignes :
Les peaux des raisins ont éclaté tout d'abord sous l'effet de l'apport de sève, puis ils se sont mis à sécher en se vidant de leur eau. En une semaine la concentration en sucre est montée en flèche. Dans une même vigne, le degrés potentiel en alcool est passé de 13% à 17%.

La proportion de vins moelleux en Jasnières et en Coteaux du Loir, cette année sera exceptionnelle, de l'ordre de 40%. Ces vins seront élevés comme nos vins secs dans notre nouvelle cave pendant plusieurs mois en fûts de 400l.

 


 

Le Millésime 2009:

Les vins Jasnières "Clos des Molières", "Clos des Jasnières" ainsi que le Coteaux du loir blanc "Dans les Perrons" (association des parcelles de la Fontenelle et de la Verrière), arrivent en fin de fermentation alcoolique et resteront sur leurs lies jusqu'à l'hiver prochain.
Ils seront totalement secs et présentent déjà une belle trame vive, une expression florale au nez, et une bonne persistance en bouche.

100_2359a

100_2364a

Avec ce millésime exceptionnel de 2009, le Coteaux du Loir "la Bosserie" est vinifié seul pour élaborer un sec tendre ou demi-sec, selon l'arrêt naturel des fermentations. Ce type de vin correspond mieux à son terroir, moins minéral que les parcelles qui composent la cuvée "dans les Perrons".

Les derniers tris sur l'ensemble des Coteaux du Loir blancs ont permis d'élaborer un moelleux, sans nom pour l'instant, il nous reste encore un an et demi d'élevage pour lui en trouver un.

De même pour les Jasnières, notre jeune parcelle de la Richardière a surmaturé sans botrytis et son équilibre donne un très beau demi-sec sur des fruits très mûrs (la prune principalement).

Les derniers tris dans les autres parcelles de Jasnières ont donné des moûts au delà de 17 degrés potentiels et la fermentation semble se stabiliser naturellement pour donner des moelleux avec un bon équilibre sucres/alcool.

Ces cuvées de vins moelleux seront disponibles après deux ans d'élevage, début 2012.


L'Alizari (nos plus vieilles vignes de Pineau d'Aunis) est en cours de fermentation malo-lactique, bien qu'elle ne se déguste pas facilement lors de cette phase, on sent déjà qu'elle se rapproche plus de la finesse de la cuvée 2004, que de la puissance de 2008.

 

La cuvée "Garance" (assemblage de jeunes et de vieilles vignes de Pineau d'Aunis) vinifiée en cuve sort cet été.

100_2362a

100_2305a

Cet été nous aménageons notre nouvelle cave, pour réceptionner la récolte 2010. Cet ensemble de trois caves avec de multiples galeries sous des voûtes de tuffeau et de silex nous offrira de nombreuses possibilités pour des élevages longs en barriques avec une meilleure maîtrise des températures et un confort de travail sans précédent.

 

Au prochain épisode, nous vous présenterons l'aménagement terminé de cette nouvelle cave.